ISSN 2421-5813

Les années

Dans Fulgurations, Gare

de Annie Ernaux

“Dans ses insomnies, elle essaie de se rappeler de manière détaillée les chambres où elle a dormi, celle qu’elle a partagée avec ses parents jusqu’à treize ans, celle de la cité universitaire, de l’appartement d’Annecy, face au cimetière. Elle prend la porte comme point de départ et reparcourt méthodiquement les murs. Les objets qui surgissent […]

Ma danse

Dans Fulgurations, Gare

de Blaise Cendrars

Platon n’accorde pas droit de cité au poète Juif errant Don Juan métaphysique Les amis, les proches Tu n’as plus de coutumes et pas encore d’habitudes Il faut échapper à la tyrannie des revues Littérature Vie pauvre Orgueil déplacé Masque La femme, la danse que Nietzsche a voulu nous apprendre à danser La femme Mais […]

Ne plus partager

Dans Fulgurations, Gare

de Paul Éluard

Au soir de la folie, nu et clair, L’espace entre les choses a la forme de mes paroles, La forme des paroles d’un inconnu, D’un vagabond qui dénoue la ceinture de sa gorge Et qui prend les échos au lasso. Entre des arbres et des barrières, Entre des murs et des mâchoires, Entre ce grand […]

Vers dorés

Dans Fulgurations, Gare

de Gérard de Nerval

Eh quoi ! tout est sensible !  PYTHAGORE Homme ! libre penseur – te crois-tu seul pensant Dans ce monde où la vie éclate en toute chose ? Des forces que tu tiens ta liberté dispose, Mais de tous tes conseils l’univers est absent. Respecte dans la bête un esprit agissant : Chaque fleur est […]

Entretien avec Alix Turolla-Tardieu

Dans Entretiens, Gare

de Carlotta Contrini - Federica Locatellis

Outils posés sur une table  Mes outils d’artisan sont vieux comme le monde vous les connaissez je les prends devant vous : verbes adverbes participes pronoms substantifs adjectifs. Ils ont su ils savent toujours peser sur les choses sur les volontés éloigner ou rapprocher réunir séparer fondre ce qui est pour qu’en transparence dans cette […]

Discours du Banquet Nobel

Dans Fulgurations, Gare

de Saint-John Perse

Your Majesties, Your Royal Highnesses, Your Excellencies, Ladies and Gentlemen. J’ai accepté pour la poésie l’hommage qui lui est ici rendu, et que j’ai hâte de lui restituer. La poésie, sans vous, ne serait pas souvent à l’honneur. C’est que la dissociation semble s’accroître entre l’œuvre poétique et l’activité d’une société soumise aux servitudes matérielles. […]

La Paresse

Dans Fulgurations, Gare

de Henri Michaux

L’âme adore nager. Pour nager on s’étend sur le ventre. L’âme se déboîte et s’en va. Elle s’en va en nageant. (Si votre âme s’en va quand vous êtes debout, ou assis, ou les genoux ployés, ou les coudes, pour chaque position corporelle différente l’âme partira avec une démarche et une forme différentes c’est ce […]

Aide-Mémoire

Dans Fulgurations, Gare

de Michel Deguy

Ce qui a lieu d’être Ne va pas sans dire Ce qu’on ne peut pas dire… Il faut l’écrire La partie donne sur le tout Qui donne la partie Savoir à quoi ça ressemble C’est notre savoir — non absolu Il faut de la semblance Pour faire de la contiguïté Le poème est des choses […]

Langue maternelle (Strophe)

Dans Fulgurations, Gare

de Jacques Réda

Plus  de  quarante  ans  ont  passé  :  deux  jours  avant Noël,  au  dos  d’une  carte  postale  représentant  la  cathé- drale  de  Metz  il  écrivait  : Tu  sais  mon  Vieux  Robert  quand  on  est  au  régiment  l’on change  de  caractère et  tout  en  bas  : Je  ne  vois  plus  rien  à  vous  dire  car  la  soupe […]

À Leopardi

Dans Fulgurations, Gare

de Alain Jouffroy

À  jamais  tu  te  réveilleras, Cœur  plus  léger,  sans  bosse.  Vie  est  la  première  certi- tude Que  l’on  croit  impensable.  Vie.  Mais  je  sais Qu’en  toi  d’exécrables  visions, Non  seule  l’appréhension,  mais  le  besoin  a  expiré. Tu  veilles  à  jamais.  Tu  as  combattu,  mais  comme  moi, Pas  assez.  Toute  chose,  pourtant,  et  tu  l’as  su, […]

Older posts